Actualités

Téléphone au volant : les politiques et la Sécurité Routière se mobilisent

L’usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d’accident. Il est de plus passible d’un retrait de trois points sur le permis et d’une amende de 135 €. Mais tout cela n’arrête pas les automobilistes et autres cyclistes.
La Sécurité Routière et les politiques ont donc décidé d’agir.
La Sécurité routière a ainsi lancée une campagne d’affichage et sur les ondes, appelée “Le téléphone peut tuer” afin d’alerter la population (affiche à voir ci-dessous et spot radio à écouter via le lien à la fin de l’article) . Il faut savoir que quand on parle de téléphone au volant, on ne parle seulement du fait de téléphoner, mais aussi de consulter ses mails, poster sur les réseaux sociaux ou envoyer un SMS.
D’ailleurs, cette dernière action, multiplie par 23 le risque d’accident.
En plus de cette campagne, la Sécurité Routière propose d’autres alternatives. “Il faut utiliser des applications qui vous permettent de ne pas recevoir des appels ou des notifications. La Sécurité routière en a une : ‘Mode conduite'” déclare Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité Routière.
Les brouilleurs d’ondes : une solution ?
C’est une mesure proposée par le Sénateur Vincent Delahaye, dans un rapport publiée cet été. Sur les 34 points visant à renforcer la sécurité routière, et aussi à réglementer l’utilisation du téléphone au volant, la recommandation numéro 23 évoque la ” possibilité d’installer des brouilleurs d’ondes dans les agglomérations ou d’applications automatiques, à l’intérieur des voitures, afin de permettre la neutralisation des “distracteurs”.
Les brouilleurs d’ondes seraient présents en ville ou sur les véhicules de police. Cependant, ces brouilleurs pourraient perturber les smartphones des piétons et autres conducteurs. L’autre idée serait peut-être d’utiliser les brouilleurs uniquement pour les avertisseurs (type radars), tout en étant vigilant à ce que cela n’est pas d’autres effets indésirables….
Spot radio à écouter ici

Articles similaires

Laisser un commentaire