Actualités | Conseils | Prévention

Conduire en cas d’intempéries ou de pluie : trois bonnes habitudes à adopter

Si lorsqu’on conduit, de façon générale il faut être vigilant, la conduite par temps de pluie ou lors d’intempéries, oblige à redoubler de vigilance. Voici trois bonnes habitudes à prendre sur la route, lorsque vous roulez en temps de pluie.

  1. Vérifier ses pneus et essuie-glaces : avant de partir, prenez soin de vérifier vos pneus et essuie-glaces. On n’est jamais trop prudent. Si jamais, vous savez déjà que vos pneus sont usés, limitez votre vitesse. En effet, qui dit pneus usés, dit moins bonne adhérence sur la route et donc plus gros risque d’accident. Pour les essuie-glaces, c’est la même chose, s’ils sont vieillissants, changez-les. Des essuie-glaces plus récents vous assureront une meilleure visibilité.
  1. Limiter sa vitesse et allonger la distance de sécurité : cela est primordial par temps de pluie ou lors d’intempéries. Si vous roulez à une allure supérieure à celle autorisée dans ces conditions (en général, 80 km/h sur route), la distance de sécurité doit elle aussi être respectée. Cela évitera que vous emboutissiez d’autres voitures, en vous « collant » trop à elle.
  1. Allumer vos feux de détresse : cela permettra au conducteur du véhicule qui vous précède d’attirer son attention afin qu’il réduise sa vitesse. Il vous verra mieux, si la visibilité est réduite à cause de la pluie.

Articles similaires