Actualités | Prévention

Les droits et devoirs du piéton

Le piéton est une personne vulnérable aux autres usagers de la route. Pour la sécurité de tous, ils doivent comme les voitures, les motos ou les camions, respecter les règles du Code de la route. Adopter un comportement respectueux et prudent est donc fortement conseillé.

En ville et à la campagne, le piéton a l’obligation d’emprunter les trottoirs. Si la route ne comporte pas de trottoirs, le piéton doit marcher sur la gauche de la chaussée. En effet, utiliser le côté gauche permet aux piétons de faire face aux véhicules arrivants et offre la possibilité d’anticiper si un usager de la route se déporte de sa voie.

Comment traverser une chaussée ?

Le conducteur d’un véhicule à l’obligation de céder le passage à un piéton souhaitant traverser la chaussée. Cette règle obligatoire ne doit pas favoriser les comportements dangereux et dénouer de sens. Des règles sont à appliquer si un piéton souhaite traverser la route.
Comme le stipule le Code de la route, le piéton s’assure de traverser uniquement si certaines conditions sont remplies. Les facteurs à prendre en compte sont : la vitesse du véhicule arrivant et la distance de visibilité. L’obligation d’utiliser un passage piéton est absolue s’il est présent à une distance de moins de 50 mètres.
Si ce n’est pas le cas, il faudra traverser de manière perpendiculaire à la chaussée.

Pour une traversée avec feux de signalisation, le piéton s’engage uniquement lorsque le pictogramme est au vert. Par prudence, il est important de rester attentif et de vérifier que tous les véhicules soient immobilisés avant d’engager une traversée.

Les autoroutes sont bien évidemment strictement réservées aux véhicules et aucun piéton ne doit s’y aventurer.

Le piéton est soumis également à des sanctions. Toutes infractions ou non respect du code la route sera susceptible d’une amende délivrée par les forces de l’ordre.

Articles similaires