Actualités | Conseils

Quelle assurance pour le matériel médical des personnes handicapées ?

Assurer le matériel médical d’une personne en situation de handicap est indispensable. En particulier, si cette dernière utilise ce matériel de façon quotidienne et qu’il en viendra sûrement à se détériorer avec le temps. Mais comment faire ? On vous explique.

Être en situation de handicap est assez compliqué. Dans la vie de tous les jours, ce n’est pas toujours facile de subvenir à ses besoins. Si l’on est aidé dans la prise en charge de certains besoins, en particulier, ceux qui ont un coup assez élevé, comme le matériel médical, cela peut-être un vrai plus.

QU’EST-CE QUE LE MATÉRIEL MÉDICAL ?

Nous l’avons déjà vu dans l’article sur la protection du matériel médical des séniors, le matériel médical, englobe tout ce qui implique d’avoir recours à un matériel particulier pour des problèmes spécifiques. Par exemple, si vous ou votre conjoint avez du mal à vous déplacer, un fauteuil roulant peut vous être fourni. Si vous avez du mal à entendre, on vous offrira alors des prothèses auditives. 

QUELLE PROTECTION POUR CE MATÉRIEL ?

D’après le site Les Furets.com, certaines assurances proposent des « packs handicap », qui vous couvrent si vous avez besoin d’acheter du matériel spécifique (ils sont en général assez onéreux, ndlr). Cette protection concerne :

  • L’assurance des prothèses auditives ;
  • L’assurance du fauteuil roulant électrique ou manuel et son remboursement à la suite d’un sinistre ;
  • Le remboursement des équipements Basse Vision (cannes télescopiques, loupes, etc..).

L’AVANTAGE DES GARANTIES COMPLÉMENTAIRES

En plus de l’assurance, vous pouvez souscrire à une extension de garantie (appelées aussi « garanties complémentaires »). Elles existent dans plusieurs domaines comme les équipements ou l’assistance médicale.

LA PARTICULARITÉ DU FAUTEUIL ÉLECTRIQUE

Le fauteuil électrique est considéré comme un « véhicule terrestre à moteur ». À ce titre, vous avez deux possibilités d’assurance :

  • Si votre fauteuil roulant ne dépasse pas les 6 km/h : vous devez être assuré pour la responsabilité civile. En option, vous avez la possibilité de souscrire également à des garanties vol, incendie ou dommages. Pour cette souscription, des compagnies peuvent ne pas vous facturer, alors que d’autres peuvent vous demander une cotisation annuelle.
  • Si votre fauteuil dépasse les 6 km/h : vous avez l’obligation de souscrire à une assurance spéciale pour les personnes handicapées. Pour se faire, adressez-vous à une compagnie spécialisée.

Notez que les fauteuils roulants électriques dépassant 6 km/h sont considérés des cyclomoteurs à 3 roues ou tricycles à moteur. Vous devez assurer ce type de matériel, de la même façon que vous assuriez une voiture.

Articles similaires