Actualités | Conseils | Prévention

Les réflexes à adopter en cas d’inondation

Subir une inondation n’est jamais chose facile, au choc psychologique, s’ajoutent les dégâts matériels qu’il faut savoir gérer. Cependant, tout cela s’anticipe et peut être bien gérer par la suite, si l’on dispose de toutes les informations. Nous allons donc vous rappeler les bons réflexes à adopter en cas d’inondations.

Même si on n’entend rarement parler d’épisodes d’inondations dans les Outre-mer, cela peut arriver. Notamment lors d’importans épisodes pluvieux qui se produisent parfois en l’espace de quelques heures seulement. De plus, il arrive souvent que des logements se situent en zones inondables. Pour limiter les dégâts, voici quelques conseils :

AVANT L’INONDATION

  1. Mettez vos objets à l’abri : c’est une action préventive. Même si, vous n’avez jamais été victime d’une inondation, on n’est jamais trop prudent. En effet, sous les latitudes tropicales et en saison cyclonique par exemple, un phénomène cyclonique est vite arrivé. De plus, on ne peut jamais prévoir précisément les dégâts qu’il causera. C’est pour cela qu’il est bon de mettre tout ce que vous possédez (documents personnels, photos, factures, etc.) dans un lieu sûr et en hauteur de préférence.
  1. Pensez à couper l’alimentation électrique : si vous ne l’avez pas fait, ne le faites surtout pas pendant l’inondation. En effet, il y a un risque majeur d’hydrocution.
  1. Fermer vos ouvertures (portes, fenêtres, etc.) : cela limitera un maximum la pénétration de l’eau dans la maison.
  1. Évacuer la maison : cela, afin de ne pas vous retrouver pris au piège, si l’eau vient à monter.

PENDANT L’INONDATION

  1. Placez vos proches et vous-même en lieu sûr : si vous n’avez pas eu le temps de sortir de votre habitation et si vous possédez une maison à étages, réfugiez-vous avec vos proches, à l’étage le plus élevé.
  1. Si vos enfants sont à l’école, n’allez pas les chercher : l’établissement s’occupe déjà d’eux. En outre, il est proscrit de sortir en cas d’inondations (sauf en cas d’urgence).

APRÈS L’INONDATION

  1. Une fois le phénomène passé, si vous souhaitez descendre pour constater les dégâts, soyez très prudent. En effet, vous pourriez risquer de vous blesser.
  1. Si vous avez pu constater les dégâts vous-même et qu’ils sont réellement importants, contactez votre assurance. Votre assureur vous donnera la démarche à suivre, si vous êtes couvert pour le risque d’inondation.
  2. Si vous n’avez pas d’appel urgent à passer, évitez d’utiliser votre téléphone. Dans le cas contraire, cela pourrait créer un encombrement, et les appels urgents ne pourraient aboutir.

Articles similaires