Assurance Vie | Conseils

Bien préparer son départ à la retraite

Qu’il s’agisse d’une étape à passer dans quelques mois ou dans plusieurs années, il est important de prendre le temps de bien se préparer avant de partir à la retraite. Il faut en effet se pencher sur la question pour bénéficier des meilleures conditions et anticiper les démarches administratives. Voici les éléments essentiels à connaitre pour bien préparer son départ à la retraite.

Qu’est-ce qu’un trimestre de retraite ?

Il s’agit de l’unité de temps sur laquelle est basé le calcul de vos droits à la retraite. Un nombre minimum de trimestres de retraite doit être validé pour avoir accès à la retraite à taux plein versée par le régime général de la Sécurité sociale. Si vous n’atteignez pas ce nombre, le montant de votre retraite sera minoré. Si, au contraire, vous accumulez plus de trimestres, votre pension de retraite sera plus élevée.

Vous pouvez valider jusqu’à 4 trimestres de retraite par an. Il existe plusieurs types de trimestres de retraite :

  • Le trimestre cotisé : il est comptabilisé lorsque vous avez atteint un revenu de travail minimum pendant la période ;
  • Le trimestre assimilé : il est accordé  dans certaines situations, comme pendant une période de chômage, d’arrêt maladie, mais aussi un congé maternité ou paternité ;
  • Le trimestre de majoration : il vient s’ajouter à vos trimestres déjà existants si certains critères sont remplis, comme lorsque l’on a élevé un enfant handicapé par exemple.

A quel âge partir à la retraite ?

L’âge minimum légal de départ à la retraite est aujourd’hui fixé à 62 ans, sauf exception liée à une carrière longue, à la pénibilité de votre travail ou à un handicap. Si vous avez accumulé au moins 165 trimestres de retraite, soit 41 ans et 3 mois, à ce moment-là, vous pouvez bénéficier de la retraite à taux plein. Il est cependant possible de continuer à travailler en tant que salarié jusqu’à l’âge de 70 ans pour ceux qui le souhaite.

Qu’est-ce que le taux plein automatique ?

Dans le cadre de la plupart des régimes de retraite, les droits à la retraite sont recalculés lorsque l’âge de 67 ans est atteint. Une personne peut alors bénéficier d’une retraite à taux plein, alors même qu’elle n’a pas accumulé assez de trimestres. Lorsque l’on continue à travailler jusqu’à 67 ans, on atteint donc le taux plein automatique, ce qui permet d’éviter d’avoir une retraite minoré.

Articles similaires