Actualités | Prévention

Jeunes conducteurs : Les règles qui diffèrent

Le jeune conducteur à l’instar, des conducteurs aguerris, doit respecter des règles strictes. Tour d’horizon des règles à respecter lorsque l’on vient d’obtenir son permis de conduire.

 

Obligation d’apposer l’autocollant « A », limitations de vitesses encore plus réduites, un permis de 6 points au lieu de 12, voilà les règles qui diffèrent entre les jeunes conducteurs et les autres.

 

UN PERMIS À 6 POINTS AU LIEU DE 12

 

Lorsque vous obtenez votre permis, votre compteur points s’arrête à six. Ce n’est seulement qu’au bout de trois ans (ou deux ans pour les personnes ayant opté pour la conduite accompagnée), que vous obtenez la totalité des points soit 12.

 

L’OBLIGATION D’APPOSER L’AUTOCOLLANT « A »

 

La pose de l’autocollant « A » à l’arrière de votre véhicule doit se faire dès l’obtention de votre permis. En général, c’est votre auto-école qui s’occupe de cette démarche pour vous. On pourrait croire que l’apposition de ce « macaron » comme on l’appelle est une étape superflue, il n’en est rien. Elle signale aux autres conducteurs que vous venez d’obtenir votre permis, certes, mais vous éviter surtout de payer une amende forfaitaire de 35 €. Amende que l’on vous donne si vous n’en avez pas.

 

DES LIMITATIONS DE VITESSES PLUS STRICTES

 

Ces limitations les jeunes conducteurs doivent s’y tenir durant les deux ou trois premières années après l’obtention du permis de conduire, sous peine de se voir sanctionner sévèrement. Les limitations de vitesses sont les suivantes :

 

  • Lorsque la vitesse maximale autorisée est de 130 km/h, les jeunes conducteurs eux doivent rouler à 110 km/h ;
  • Lorsque la vitesse maximale autorisée est de 110 km/h, les jeunes conducteurs eux, doivent rouler à 100 km/h ;
  • Depuis juillet 2018, la vitesse sur les routes nationales est passée de 90 km/h à 80 km/h. Néanmoins, cela ne change rien pour le jeune conducteur, car il n’est autorisé à rouler qu’à une vitesse de 80 km/h.

 

LES SANCTIONS EN CAS D’EXCÈS DE VITESSE

 

Un dépassement (ou excès) de vitesse est vite arrivé, et les sanctions qui vont avec également. Pour un jeune conducteur, ce dernier ne possédant pas beaucoup de point sur son permis, l’addition peut s’avérer salée (aussi bien au niveau du portefeuille que du permis lui-même, ndlr) :

 

  • 20 km/h : 1 point retiré et une amende comprise entre 70€ et 750€.
  • Entre 20 km/h et 29 km/h : 2 points retirés et une amende de 135€ à 750€.
  • Entre 30 km/h et 39 km/h : 3 points retirés et une amende comprise entre 135€ et 750€.
  • Entre 40 km/h et 49 km/h : 4 points retirés et une amende allant de 135€ à 750€.
  • Plus de 50km/h : 6 points retirés et 1 500€ d’amende.

 

Attention, un dépassement de vitesse supérieur à 50 km/ heure est considéré comme un délit et vous pouvez passer devant un tribunal.

 

Sachez également que si vous perdez la totalité de vos points, votre permis vous ai retiré. Cependant, si vous ne perdez « que » 3 points sur les 6 que vous possédiez initialement, vous devrez faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière, dans un délai de quatre mois après le retrait de vos points.

Articles similaires