Prévention

Téléphone au volant : dangers et précautions à prendre

L’utilisation du téléphone au volant, est l’une des principales causes de mortalité sur les routes de nos jours. En dépit des nombreuses campagnes de la Sécurité Routière, son usage reste très répandu. Et ce au mépris du danger…
Pourtant, le danger justement, est bien réel. Ainsi, la Sécurité Routière estime que, lorsque l’on est distrait par son smartphone et qu’un imprévu survient, le temps de réaction augmente de 50 %. De plus, à l’instar de l’alcool ou des drogues, l’usage du téléphone au volant altère notre appréciation et perception de certaines situation. En outre, 7 % des accidents pourraient être évités si personne n’utilisait son téléphone en conduisant. Un taux non négligeable …
Jean-Louis Borloo, ancien membre du gouvernement déclarait en 2008 : « La conduite est une activité à part entière, qui nécessite à chaque instant 100% de l’attention des conducteurs. Nous savons que téléphoner au volant altère la concentration des usagers et cette source de distraction peut provoquer des drames sur la route. Pour sauver toujours plus de vies, chaque Français doit adopter un usage responsable du téléphone portable en situation de conduite »
D’autre part, téléphoner avec une oreillette ou un kit main libre n’est pas moins dangereux qu’avec un smartphone, car ce n’est pas l’objet que l’on pointe du doigt mais la perte d’attention du conducteur.
Lorsque vous conduisez vous devez :
• Si vous êtes seul(e), éteindre ou mettre sur silence votre téléphone
• Si vous avez un passager, lui demander de répondre à votre place
• Vous arrêtez dans un lieu adapté (pas sur une bande d’arrêt d’urgence par exemple) pour répondre à vos messages et appels
• Connecter votre téléphone à votre radio et utiliser la fonction ” Bluetooth” du mobile.Cette dernière vous permet de répondre à vos appels sans avoir à toucher à votre mobile.
Attention, depuis juillet 2015, l’utilisation d’un kit main, de l’oreillette ou d’un casque, sont tout comme l’utilisation du téléphone, passible d’une amende de 135 € et d’un retrait de trois points sur le permis.

Articles similaires

Laisser un commentaire